>
>
Cécile Maugère

Cécile Maugère

Photo de  Cécile Maugère

Langues de travail

Français / Anglais

Domaines d'interventions

Biographie

Cécile débute sa carrière en 2011 au sein du bureau de Paris du cabinet d’avocats canadien Fasken Martineau avant de rejoindre le cabinet LMBE en janvier 2013.

Cécile exerce en qualité de collaboratrice au sein du Cabinet LEXT (Bureau de Paris) depuis janvier 2017.

Cécile intervient en conseil et contentieux dans les domaines du droit économique (réseaux de distribution, agence commerciale, concurrence déloyale et parasitisme, pratiques anticoncurrentielles et pratiques restrictives de concurrence), du droit de la consommation ainsi qu’en matière de réglementation des produits (tabac, produits biocides). Elle assiste une clientèle française et internationale, notamment dans les secteurs de la grande distribution (alimentaire et bricolage), des produits du tabac, de l’industrie pharmaceutique, du courtage d’assurances et du prêt à porter haut de gamme.

Elle a développé une expertise en matière de contentieux liés aux pratiques restrictives de concurrence (rupture brutale de relations commerciales établies et déséquilibre significatif).

Formation

  • Avocat au Barreau de Paris (2011)
  • LL.M de Droit international, Victoria University of Wellington (Nouvelle Zélande)
  • Master II de Droit international privé et comparé, Université Lyon III
  • Master I de Droit européen, Lancaster University (Royaume-Uni)

 

Publications

  • Janvier 2016 - « Relations commerciales établies et cession de fonds de commerce : une clarification bienvenue », Revue Lamy Droit des affaires
  • Avril 2015 - « Relations commerciales établies et responsabilité d’ordre public de l’auteur de la rupture brutale : quelles conséquences pour la liberté contractuelle des parties ? », Revue Lamy Droit des affaires
  • Septembre 2014 - « Loi applicable à la rupture brutale d’un contrat de distribution exclusive exécuté à l’étranger ou l’introduction d’une « dose » de responsabilité contractuelle dans le régime délictuel de l’article L.442-6 I 5° du Code de commerce » Revue Lamy Droit des Affaires
  • Novembre 2013 - « Qualification pénale du détournement du temps de travail par le salarié : une extension de la notion de « bien » en matière d’abus de confiance », Revue Lamy Droit des Affaires